Ete 1187 - Une Alliane atypique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ete 1187 - Une Alliane atypique

Message  giom le Lun 18 Mar 2013 - 19:07

Veritas Alibi.
« La vérité est ailleurs ». Un nom évocateur pour cette jeune alliance plutôt atypique pour Perkrax. Un nom évocateur et qui, il devait bien avouer, lui plaisait beaucoup.

Atypique, c’était le moins que l’on puisse dire. Dès sa rencontre avec les groupe, c’était le chevalier – Tibors, je crois – qui avait parlé à la place du mage, alors que lui-même n’avait pas caché sa nature de mage. Et même après, le chef de l’Alliance, Xzyl, était resté en retrait.
Même pendant l’assaut si au final c’était lui qui a donné les consignes et pris le faux bâton, il avait plus semblé à l’écoute que commander. Un subterfuge ? Une façon de faire croire à ses sodales ou aux simples grogs qu’ils avaient une quelconque importance ? Ou une réalité ? Après tout, lui-même n’était qu’un étranger et pourtant il semblait avoir été écouté… « semblait » c’était bien là la question.
Mais pour autant quand un simple compagnon avait ouvertement désobéi à l’ordre de son « Primum », comme ils appellent le chef de leur Alliance, personne ne lui avait rien dit. Pire c’était même lui qui avait imposé sa décision aux autres, usant de je ne sais quel subterfuge pour les convaincre que « Dieu » leur avait attribué la vie sauve… Bref.
Soit il y avait vraiment quelque chose d’original dans cette Alliance, soit ce chevalier était plus que ce qu’il paraissait.
D’ailleurs, j’appris par la suite qu’il ne faisait même pas parti de cette Alliance. Un associé ?

giom

Messages : 5497
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une alliance atypique...

Message  giom le Mar 19 Mar 2013 - 8:24

Nous avions récupéré le Bâton. « Nous » et non « Je ». Mais ni Krios ni Parieta ne l’auraient, pas plus qu’il ne serait dans les mains du mauvais Tytalus. C’était plutôt positif. Et puis le sort qui était arrivé à Krios et surtout à Parieta était assez plaisant.
Par contre que valait la promesse d’Ulfius ou de Xzyl ? Nous avions été associés pour retrouver le Bâton. Il était convenu de le garder ici, loin des convoitises. Serait-ce vraiment le cas ? Déjà l’idée d’en parler à Confluensis avait été évoquée. Une grave erreur qui n’aurait que pour conséquence d’attirer les convoitises puis des ennemis sur ce petit havre de paix.


Dernière édition par giom le Ven 22 Mar 2013 - 14:20, édité 1 fois

giom

Messages : 5497
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

... ou comme toutes les autres

Message  giom le Ven 22 Mar 2013 - 14:19

Une ruine au fond des bois. C’est littéralement l’allure qu’avait Veritas Alibi. Mais derrière l’illusion se dissimulait une petite maisonnée à peine plus impressionnante. Le cœur de l’Alliance était en sous-sol. Je n'en avais presque rien vu : un laboratoire minuscule, probablement destiné à un apprenti, pas même aménagé. Nul doute qu’il y avait bien plus.
Le mécanisme pour descendre semblait astucieux, lié à des médaillons. J’imagine que chacun des mages devait en posséder un. Chacun des mages et peut-être certains non mages. Car la relation des ces trois mages avec les vulgaires était étonnante.
Il m’avait été mis à disposition une simple chambre avec une paillasse et un coffre, rien de plus. Et encore y étaient entreposés des effets appartenant à Tibors, le chevalier, et qui n’avaient pas de place pour être entreposés ailleurs.
Sachant qu’il était hors de question d’agrandir magiquement les lieux…

Je commençais à me demander si je n’aurais pas mieux fait de laisser ces mages chercher seul leur trésor. J’avais fait preuve d’humilité, d’abnégation et j’étais aujourd’hui traité comme un étranger dont on se méfie.
Ce Xzyl était peut-être plus machiavélique qu’il ne le laissait paraître et s’était approprié le Bâton… pour les Gernicus de Confluensis. Ou était-ce en réalité Aodren qui dirigeait en secret l’Alliance, comme le suggérait Tibors ?
Finalement, cette alliance sous son vernis de sérénité, était peut-être simplement comme toutes les autres : un nœud de vipères avides de pouvoir.

giom

Messages : 5497
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ete 1187 - Une Alliane atypique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum