Rapport sur le livre de Trashnor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport sur le livre de Trashnor

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:35

Le Livre semble plus lourd qu'il n'y parait, les pages noircies sont faites avec un matériaux inconnus.

Il est bien écrit en Latin mais les tournures de phrases sont vieilles et malhabiles, la calligraphie même de l'écriture est étrange, alambiquées tordues.

Les phrases mêlent informations et délires personnels avec des considérations plus générales sur les Diednes.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur le livre de Trashnor

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:41

Comme dit plus haut c'est un ouvrage difficile mêlant divagation personnelles et histoire de la maison de Diedne.

Il est donc d' un abord complexe et pour en retirer quelques informations utiles il faut y passer 2 saisons d'études.
En termes de jeu c'est un Tractatus de Qualité 9 en Order of hermès Lore et l'on se voit automatiquement attribué la spécialisation "Maison de Diedne"

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partie I : Diedne

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:42

Partie I : Diedne

La première partie du Livre parle de l'auteur à la troisième personne. En fait le vrai nom ou le premier nom du nécromancien Trashnor est Armorgen.
C'était un Druide du cercle Branugurix. La Domus Magna des Diednes qui semble d'après ce que tu peux trouver dans les écrits se situer prêt du Mont Dol.

Il semble que lui-même Armorgen ait été un magicien assez doué et un Druide qui faisait parti du premier cercle de la communauté des Druides.
Le Livre entretient en permanence un flou étrange entre les mots mages et druides. Tantôt se plaçant du coté de l'Ordre, ces 2 mots ont la même signification tantôt se plaçant du coté de la Maison Diedne ces 2 mots semblent distincts comme si c'étaient 2 communautés différentes.

Les origines de la maison Diedne semblent flou dans ce que raconte Armorgen. Mais ce qui ressort dans ce qu'il raconte c'est qu'il y'avait de très nombreux druides celtes affilié à différentes traditions celtiques en Bretagne. Le Mot Bretagne recouvrait lui-même une géographie changeante, puisqu'il pouvait englober aussi bien l’île que l'Armorique. Trianoma dans sa visée hégémonique voulait ardemment ajouter ces mages celtes à l'Ordre d'Hermès émergent. Avec la venue de Diedne dans l'Ordre, de très nombreux mages intégrèrent l'Ordre avec une culture magique aussi ancienne que les Mages Mercuriens si ce n'est plus.

Bonisagus lui fut très intéressé par la capacité de Diedne à lancer des sorts sans outils ou sans laborieuses formules en latin. Il enseigna la Théorie hermétique à Diedne ainsi que le secret de la Parma et en retour Diedne lui donna des éléments mystiques pour faire évoluer la Magie Hermétique. Grâce à son génie, Bonisagus intégra cette nouvelle forme de magie à la théorie hermétique et c’est donc en grande partie la science des Diednes qui est à l’origine des sorts Spontanées hermétiques.
Plus important, il semble que Diedne ait appris à Bonisagus comment sacrifier une partie de sa force vitale et même de sa vie pour rendre les sorts spontanés plus puissant.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partie I : Diedne fragments mystérieux .....

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:44

Partie I : Diedne fragments mystérieux .....
De temps en temps au cours de ta lecture tu tombes sur des passages complètement mystérieux. Presque indéchiffrable.

Notre lignée avait perduré, les Druides n'avaient pas compris que leur avenir n'étaient plus. Déja ils avaient essayé de s'opposer à la lumière que Myrrdin leur avait montré. Les deux serpents du bien et du mal, celui de droite et celui de gauche, il les a vaincus, il les a terrassés tous deux, couronné qu'il fut du Sceau de la Sagesse. Mais cette sagesse le terrassa comprenant la portée de ces actes et il devint fou à la bataille de d'Arderyd. Mais il bu l'eau et il fut guérie. Il devint un Prophète.Après avoir bu leau son sang devint sacré et nous sommes ces enfants.
Bonisagus l'a soupçonné. Il en eu la certitude, rien ne pouvait lui rester longtemps caché. Surtout les arcanes mystiques. Il avait son oeuvre et Diedne n'était qu'un pion. Il fut instruit au mystères et initié. Les autres en conçurrent une grande colère et cela ajouta une pierre dans le jardin de leur ressentiment. Il acquis l'immortalité en buvant dans l'éclat de la lumière de la coupe et se sacrifia pour pérenniser son grand oeuvre. Dire qu'on nous accuse de sacrifice humain, cela en est risible. Grâce à nous l'Ordre d'Hermès a pu croître, telle un chêne côtoyant la cime de cieux. Mais peut-on lutter contre ce sacrifice, est-on plus fort que la destinée elle même.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partie I : Diedne fragments mystérieux .....

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:44

Partie I : Diedne fragments mystérieux .....
De temps en temps au cours de ta lecture tu tombes sur des passages complètement mystérieux. Presque indéchiffrable.

Notre lignée avait perduré, les Druides n'avaient pas compris que leur avenir n'étaient plus. Déja ils avaient essayé de s'opposer à la lumière que Myrrdin leur avait montré. Les deux serpents du bien et du mal, celui de droite et celui de gauche, il les a vaincus, il les a terrassés tous deux, couronné qu'il fut du Sceau de la Sagesse. Mais cette sagesse le terrassa comprenant la portée de ces actes et il devint fou à la bataille de d'Arderyd. Mais il bu l'eau et il fut guérie. Il devint un Prophète.Après avoir bu leau son sang devint sacré et nous sommes ces enfants.
Bonisagus l'a soupçonné. Il en eu la certitude, rien ne pouvait lui rester longtemps caché. Surtout les arcanes mystiques. Il avait son oeuvre et Diedne n'était qu'un pion. Il fut instruit au mystères et initié. Les autres en conçurrent une grande colère et cela ajouta une pierre dans le jardin de leur ressentiment. Il acquis l'immortalité en buvant dans l'éclat de la lumière de la coupe et se sacrifia pour pérenniser son grand oeuvre. Dire qu'on nous accuse de sacrifice humain, cela en est risible. Grâce à nous l'Ordre d'Hermès a pu croître, telle un chêne côtoyant la cime de cieux. Mais peut-on lutter contre ce sacrifice, est-on plus fort que la destinée elle même.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur le livre de Trashnor

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:45

Partie II : La Gloire des Diednes

Diedne était à l’image de Trianoma une infatigable Diplomate. Elle a laissé l’organisation interne de la maison de Diedne à d’autres pendant qu’elle parcourait l’Europe. De nombreuses fois Flambeau et ses disciples arrivaient sur un lieu de Pouvoir abritant des sorciers païens et ils pensaient les exterminer allègrement et s’emparer du lieu mystique. Mais à leur grand dam, Diedne était passé avant eux, avaient accepter ces sorciers au sein de la Maison de Diedne et leur avait appris le secret de la Parma Magica. De telles actes auraient été sans conséquences si Diedne s’étaient limitées aux traditionnelles terres celtiques ou aux lointaines terres d’écosses, de Galles, ou d’Irlande. Mais elle recrutait Danois, Avrs, Allamands, Lituaniens,…. Flambeau et Consort enrageaient mais ils ne comprirent jamais la clef de son succès : elle offrait aux Sorciers, Druides ou mages exotiques d’intégrer l’ordre d’Hermès mais en plus elle leur permettait de conserver leur propre pratique, rites et rituels. Diedne ne cherchait pas à convertir, elle évangélisait. Presque tous ces sorcier avaient des pratiques animistes et petit à petit ils devinrent membres de plein gré des cercles intérieurs de la maison de Diedne.

Au début du IX siècle les membres de notre Maison avaient plus que doublés et il y'avait beaucoup de ressentiment et d'envie parmi les autres mages de l'Ordre devant la beauté de notre Arbre, la vigueur de nos Branches, la qualité de nos Bourgeons.
Les membres de notre maison atteignaient en mages, le quart ou le tiers des mages de l’ordre.
Afin de mieux gérer la maison, nous divisâmes la maison en 3 branches principales. Ces branches se constituèrent selon les 3 grandes racines linguistique de la maison de Diedne. Les Covenants en Strathclyde, Ecosse, Domnonée et Armorique formèrent la branche Brittonique (Brythonic branch). Les Alliance situé en Dal Ratia, l’ile de Man et en Irlande formèrent la branche Gaélique (Goidelic). Les alliances en Galicie formèrent la Branche continental.

La dernière fois que l'on vu Diedne, ce fut au Grand Tribunal de 784, elle préparait un voyage en Galicie ou l'on avait retrouvé d'ancienne trace du Vase.
Par contre sa disparition n’entraina aucun heurt ni changement au sein de la Maison Diedne . Cela ne manqua pas d’intriguer les autres maisons qui virent dans cette transition sans dommage une conspiration au sein de la maison de Diedne pour la supprimer. Il ne comprenait pas notre vision, nous ne leur donnions aucune explication pour les empêcher de se leurrer.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur le livre de Trashnor

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:47

Partie III : Les graines de la discorde

Nous étions une maison fière et pleine de vitalité. Certaines maisons parmis les plus querelleuses comme les Tytalus et les Flambeaux en avaient pris ombrage. Mais nous n'en avions cure, c'étaient dans leurs natures d'envieux et ils ne comprenaient pas notre grand dessein.
Mais l'une des graines les plus vivaces de la discorde vint de nos frères ennemis de Jadis. Ils nous en voulaient de nous êtres tournés vers la lumière.
La bataille contre Damhan-allaidh rajouta une couche de suspicion contre les Druides de Diedne. Les 2 factions comportaient de troublantes similitudes : L’araignée et les Diednes avaient pour alliés les géants, et les créatures magiques, ils semblaient pratiqués des sorts de réincarnation, et se cachait derrière le secret de leurs dialectes gaélique. Et comment un ennemi aussi puissant aurait pu croître au sein des terres des Diednes sans leur collusion ?
Bien que nous étions de loin les plus nombreux Maison dans la région, peu, voire aucun des notres ne participa à la guerre contre Damhan-Allidh. Pralix en profité pour prendre les l'ascendant sur tout les Tribunaux de cette région. Au Tribunal, les Guernicus sont allé jusqu'à accuser le primus notre maison, Petrachus, de rompre son serment , en particulier la clause "les ennemis de l'Ordre sont mes ennemis".
Cependant malgré leurs arguments sur cette cette partie du Code, ni Pralix ni le Quaesitor en chef n'ont réussi à convaincre une majorité du Grand Tribunal que nous étions parjure. Ne pas faire la guerre n'était pas une infraction punissable tant que nous n'apportions pas d'aide au Damhan-Allidh ou ses alliés.

Au milieu du IX siècle, les raids Viking sur les terres de la Gaule et d’Angleterre faisaient de nombreuses victimes autant parmi les mages que parmi les vulgaires, augmentèrent la méfiance des maisons romaines contre la maison Diedne. Les Druides malgré de nombreux convenants détruits refusèrent d’intervenir et surtout de cautionner une intervention coordonnée de l’Ordre d’Hermès contre les vikings. Eux-mêmes se réfugiaient au cœur de leur forêt ou de leur Regio. Une question revint souvent dans la bouche de nos détracteurs, pourquoi les Viking s'étaient-ils arrêté à Dublin aux portes de nos terre.
Les Flambeaux nous voyaient comme des lâches et pensaient qu’ils avaient souillés l’Ordre en donnant accès au secret de la Parma magica à autant de Mage païens et qu'il fallait réparer cette erreur originelle dans le sang.
Les Tytalus nous voyaient comme des comploteurs cherchant à étendre notre pouvoir en Normandie en favorisant les Raids Viking.
Les Tremere nous considéraient comme des traîtres aidant secrètement l’ennemi.
Les Ex miscellenae ne nous aimaient pas vraiment au cause des Cuchugaln.
Les Gernicus nous rendaient responsable de la violation du code d’Hermès car nous ne nous soumetions que très rarement aux enquêtes.
Même les Bonisagus nous regardaient avec suspicion. Ils pensaient que nous étions au fait de nombreux secret magiques et autres avancées hermétiques et que ne voulions pas les partager.
Les graines du ressentiment contre nous étaient plantés et ne demandait qu’à fleurir.
Au tournant du X siècle l’attitude hostile de nombreuse maisons envers Diedne était un état de fait.

L’an 1000, la peur de l’apocalypse et les craintes encore vive du à la corruption de la Maison de Tytalus transformèrent des cris de purge en cris de guerre.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partie III : Fragments Mystérieux.....

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:48

Partie III : Fragments Mystérieux.....

Rhiannon, Lhug, LLyr, les Dieux se retirent.
Le Petite Peuple s'enfonce dans les forêts.
Ils commettent une erreur et nous devrons subir leur colère.
Ils n'ont pas compris la vérité, Ils n'ont pas compris Myrrdin, Ils ne veulent pas vivre dans Sa lumière.

Lorsque Myrrdin naquit un vent nouveau souffla sur la Bretagne celui du Dieu Unique, attendu par certains, redouté par d'autres. Rien, ni personne n'y échappait pas même les prêtres des anciennes religions, l'ordre des Druides se disloquait. Les Prodiges de Myrrdin les avaient convaincu que c'était un être de Lumière mais peu suivirent sa voie.
Nous nous l'avons compris et et nous devînmes ces disciples.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partie IV : La guerre

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:49

Partie IV : La guerre

Nous avons toujours été versés dans l’art de la divination. Nous savons écouter les murmures du vent, sentir l'odeur de la terre, voir la beauté des saisons, goûter le sang des sacrifices et comprendre les mille mots de la nature pour avoir des visions de l'avenir. Certains disent que nous avons rejoints l'Ordre car nous avions vu que celui-ci allait rassembler les Mages de toute les nations. Au début du X siècle, grâce à nos pouvoirs de Divinations nous vîmes non plus des guerres entre sorciers mais une guerre entre maisons, sans pour autant voir qui seraient vraiment impliqués. Lentement nous commençament à nous retirer au sein de nos alliances, de nos regios, cessant autant que nous le pouvions le commerce avec les autres mages.

Je me souviens du vent de panique qui souffla dans notre maison quand nous apprîmes la chute de la Maison Tytalus. Toutes nos visions pouvaient être faussées car la Divination n’a jamais pu percé les voiles de la tromperie Infernale. Puis nous avons pensé que ce serait les Tytalus qui serait le centre de la lutte entre les maisons, qu'ils seraient éradiqués. Nous n'avions pas vu qu'en tant que maître du Jeu même au bord de la défaite ils sauraient retournés la situation. Se sacrifier pour renaître. L’arrivée des Flambeau et des Tremeres en Normandie répondant à l’appel des Guernicus pour combattre les démons fut source de nombreux conflit avec nous. Puis j'ai compris aussi que si les Maîtres du conflit n’avaient pu faire face au Gernicus et à leurs hoplites alors aucune Maison ne pourraient se dresser contre l’Ordre.

A la suite du blasphème de la MAison Tytalus, les Mages ne se faisant plus confiance entre eux, et les rumeurs les plus folles sur la Maison de Diedne virent le jour. On disait que l'on travaillait en secret à déclencher l’apocalypse et surtout à survivre à celui-ci ; Les histoires de sacrifice humains resurgirent et vu au travers de la lentille déformée d’un non initié druidique elle eurent tôt fait d’être considérés comme infernal.

Toutes les graines des ressentiments plantés contre notre maison au fil des siècles trouvèrent un terreau fertile pour enfin éclore et étouffer le grand chêne de notre Maison.

C’est la Maison Tremere qui déclara une guerre totale contre la Maison Diedne. A la suite d’un jeu d’alliance les Maisons Flambeau et Ex-Miscallanea se sont joint à la guerre. Après la décision du Grand Tribunal c’est tout l’ordre qui déclara la guerre au Diednes.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partie IV : Fragments mystérieux

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:49

Partie IV : Fragments mystérieux

Nombres d'entre nous se retournèrent vers les Arts Sombres et Anciens enseignés dans des temps reculés par les druides.
Trop peu d'entre nous choisirent de dormir dans les arbres, ce n'est pas avec quelques réveillés que des siècles plus tard nous allons pouvoir nous venger. Trop peu nombreux pour nous venger mais tout ceux qui se sont sacrifiés dans ce rituel sombre permettant une réincarnation après une longue période d'union et de rêves avec un chêne sacrée nous manquerons à l'heure du combat. Ce rituel est une hérésie, il nous faut quelques choses de plus sombres et de plus puissant.
Ceux qui Dorment entre les Arbres ont choisi la fuite, ce sont des lâches. Je ne suis pas un lâche, je dominerais le Dieu Noir et lâcherais son courroux sur l'ordre.
Qu'ils aillent brûler en enfer.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partie V : La guerre

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:51

Partie V : La guerre

Le Primus Llewellyn fut appelé à régner sur la maison pendant la guerre. Il n'avait pas la grndeur necessaire pour mener notre maison à la victoire, il n'était pas prêt à tout les sacrifices. Son premier apprenti, Ulric Sanglier aurait pu prendre la relève si il n'était pas mort pendant le siège de Fudarus en 1004. Nous étions nombreux mais mals organisés, les Tremeres se sont révélés d'impitoyables stratèges et les Flambeaux et Tytalus des forces de frappes très destructrices.

Cependant c'est moins la valeur de nos adversaires que la propre lâcheté dans nos rangs qui nous ont coûtés la victoire. Jusqu’à la fin de ma vie, je me souviendrais de leur noms et les maudirais de toute mon âme, ils ont préférés devenir des martyrs et mourir sans se défendre.
.....................S'en suis une longue liste d'insulte et quelques noms parmi lesquels tu peux reconnaître le noms de Dagdael...........................

Pour inverser le cours de la guerre nous devions frapper fort partout. Frapper fort au sein de toutes les Domus Magna des Maisons ennemis.
Avec l'aide de Nyfain, dernière apprenti Llewellyn,qui était spécialisé dans la magie furtive et qui avait effectué plusieurs missions d'espionnage et l'aide Genebra qui était une Archmaga qui commandait le clan Continental des Diednes, je mis au point un plan qui devait frappé l'Ordre d'Hermès en son sein.

5 Archmages Diednes des plus puissants firent une attaque audacieuse sur Val- Negra dans le Tribunal ibérique, une des plus anciennes alliances romaines dans toutes l'Europe Mythique, et dévastèrent ses défenses. Nyfain nous avait renseignés et la guerre avait affaibli considérablement l’alliance. Il n'y avait plus que quelques mages. De là, via le portail Mercere ils eurent accès à Harco, Durenmar, Magvillius, et de nombreux autres lieux de grande valeur pour l'Ordre. À chaque endroit, ils placèrent des Runes d’Annihilation, des portails de Convocations qui déverseraient, de puissantes bêtes enchantées et autres êtres surnaturels, semant lune destruction si grande que nos ennemis seraient obligés de demander grâce à genoux.
On ne sait ce qui se passa à Val Negra, une fois leur mission accomplie les archmages survivants devaient rentrer à Branugurix mais aucun ne revint. J'ai ressenti leur terreur, ils avaient réveillés la colère de quelque chose de très ancien, de très sombre, certainement une adultération.

......................S’en suis un certains nombres de pages ou il couche sur papier sa rage et sa colère, sa haine et sa souffrance de voir son peuple mourir exterminer...................

Ils ont capturer un des nôtres et l'ont certainement sacrifier à Thoth. Je connais ce rituel très ancien et je sais que les vents de la chance ne nous seront plus favorable, nos voyants avancent voilés, nous ne trouvons plus le fil de notre destiné. Ils ont sacrifiés l'un des notres de la pire des façons et c'est nous les barbares.
Il ne reste plus qu'une chose à faire, nous ne pouvons plus gagner mais nous pouvons emporter notre adversaire dans notre tombe. Je supplie Llewellyn d'actionner les Runes et les Portails mais il semble rester sourds à nos injonctions.

Non, je refuse de perdre, quitte à y laisser mon âme.
Nous sommes 5 décidés à servir les Ténèbres, nous allons réveiller Cythraul et la terre sera plongée dans le Chaos, nous allons provoquer l’apocalypse. Merlin l'y a enfermé il y'a bien longtemps, mais n'est pas mort ce qui a jamais dort, et au long des siècles peut mourir même la mort.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fin du Livre

Message  giom le Ven 20 Mar 2015 - 23:54

La fin du Livre est dénué de sens hormis ce seul passage assez incompréhensible mais qui semble avoir une certaine cohérence :

Comme quand la vie amène,
des refrains fragmentaires,
dévolus à la continuité,
d'une histoire de haine,
je m'avance caché,
dans l'ombre de mon autre.
Je fouille parmi les os,
et je ronge ma moelle,
et au combat nous tombons.
Je prend mon ombre
pour partir dans l'au delà.
Fragments de pouvoir,
je laisse le Dieu tué par Dieu
Ahura Muzda conte Ahriman.
Je m'invente une identité,
au royaume des rêves.
Frappé par la lance,
une vie pour une vie,
le tueur devenu veilleur
veille sur ce qui a jamais dort
et au fil des temps peut mourir
même la mort
et je serais là,
revenu de la contrée des rêves
pour accueillir la fin du monde.

giom

Messages : 5622
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur le livre de Trashnor

Message  Arkat74 le Sam 21 Mar 2015 - 0:17

Merci Abdul al-Hazred.

Arkat74

Messages : 2703
Date d'inscription : 20/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport sur le livre de Trashnor

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum