Les lettres de Tibors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les lettres de Tibors

Message  giom le Jeu 23 Avr 2015 - 10:10

Je vous poste ici les lettres rédigées par Tibors. Après tout elles ne sont pas secret défense et c'est Ogier qui les a rédigées donc on peut imaginer que tous les personnages les ont lues.


giom

Messages : 5620
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de Tibors à Anselme

Message  giom le Jeu 23 Avr 2015 - 10:10

Lettre de Tibors à Anselme :

« Très cher représentant de Dieu,

Mon père combattit à vos côtés pour vaincre le Druide Noir. J’ai porté secours à votre demande à la ville de Nantes. J’ai fermé les yeux sur certaines rumeurs au sein de l’abbaye de Redon. Des rumeurs que d’autres auraient appelés blasphèmes et se seraient empressés de dénoncer ou colporter.
Ma foi aurait pu en être ébranlée.
Il n’en fut rien. Telle ma destinée, j’ai repris le combat de feu mon père. C’est ainsi qu’il y a peu je me suis retrouvé à Kastellin face à la résurgence du druide noir. Ce que mon père, avec votre appui, avait pu contenir se réveillait. Armé de mon courage et de ma foi en Dieu, j’ai pu venir à bout de cette menace. Définitivement.
J’aurais aimé vous compter à mes côtés. Ce ne fut pas le cas. J’imagine que vous étiez occupé à combattre le mal intérieur qui vit sous les fondations même de votre abbaye.
Mais soyez rassuré, mes amis érudits me portèrent l’aide nécessaire pour que cette menace disparaisse, cette fois à jamais. Le mal est vaincu. Même si ce ne fut pas sans pertes et douleurs. Je reste en la région pour surveiller qu’elle retrouve la paix du Seigneur et récupérer de mes blessures.


Tibors de Penthièvre,
Dévoué serviteur de Dieu


PS : Des rumeurs en Bretagne évoquent un mal ancien sévissant à Redon. Que l’abbaye elle-même serait corrompue. Il faut plus que quelques rumeurs pour faire vaciller ma foi. Je ne doute pas de la pureté de votre âme. Et j’imagine que les rumeurs disparaîtront d’elles-mêmes si elles ne sont pas fondées et si ceux qui les colportent sont convaincus de leur caractère mensonger.
Mais si vous nécessitez aide dans votre combat contre le mal, quel qu’il soit, n’hésitez pas à faire appel à moi. Je continuerai à épauler les serviteurs de Dieu, quel que soit le démon qu’ils aient à affronter. »

giom

Messages : 5620
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de Tibors à la Duchesse

Message  giom le Jeu 23 Avr 2015 - 10:11

Lettre de Tibors à la Duchesse :


« Votre Altesse Ducale,

J’espère que le jeune Duc Arthur se porte au mieux et continue de faire grandir avec lui tous les espoirs du peuple de Bretagne.

Si je me permets de coucher ces mots sous la plume et de vous interpeler en personne, c’est que l’heure est grave.
Tout d’abord sachez que je ne suis dans la région proche de Nantes car un mal ancien a ressurgi à Kastellin. Un certain Sober, dit « Druide Noir » s’est réveillé et a tenté d’asservir la population locale. Epaulé par une poignée d’hommes d’armes ou érudits courageux je suis allé le combattre. Nous avons vaincu mais non sans mal et douleurs. Votre dévoué, en premier lieu, a été grièvement blessé. Je n’ai pas même aujourd’hui l’énergie de tenir personnellement la plume.

Mais ce ne sont pas ces événements qui me poussent à vous écrire. En effet, alors que j’avais laissé des hommes de confiance à Fay, ceux-ci m’ont conté qu’un dénommé Ernest d’Avranches avait mis main sur la région de Fay. Et ce avec l’autorisation du « Duc de Bretagne », votre mari. Pardonnez mon audace, mais je ne connais qu’un seul Duc de Bretagne et il s’appelle Arthur. Et je doute que le jeune et noble Duc que je connais ne permette de voir ainsi ses sujets opprimés, qu’ils soient à Fay de Bretagne ou ailleurs.
En effet, mes hommes m’ont conté que le bourgmestre, sa femme et sa jeune fille ont été fait prisonnier et sont enfermés à Nantes, dans l’attente d’un jugement des plus obscurs. La population de Fay vit dans la terreur et menace de se révolter.

Vous connaissez ma noblesse de cœur. Je ne peux tolérer telle injustice. Mes blessures ne me permettent pas d’agir pour le moment autrement que par ce courrier afin de vous tenir informée. C’est le minimum que je puisse faire.

Ma confiance en vous et envers le jeune Arthur est pleine et je ne doute pas que vous saurez agir au mieux.
Si vous avez quelque consigne que ce soit à me faire parvenir, le jeune Gaëtan qui vous a fait parvenir cette lettre saura, en retour, me la porter.

Votre dévoué,

Chevalier Tibors de Penthièvre »


Dernière édition par giom le Jeu 30 Avr 2015 - 11:28, édité 1 fois

giom

Messages : 5620
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lettre de Tibors à Sire Pelnore

Message  giom le Jeu 23 Avr 2015 - 10:15

Je n'ai pas rédigé la lettre de Tibors à Sire Pelnore mais pas trop besoin. En gros, comme dit en partie, Tibors lui raconte tout dans les détails... y compris sa noblesse de coeur face à la perversité de la Dame de Kastellin et sa dernière pensée pour son aimée (sans la nommer) avant de tomber.
Sur la partie Fay il explicite tout y compris le fait qu'il ait écrit en parallèle à la Duchesse.

giom

Messages : 5620
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 38
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Tibors

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum