1195 : Avant le Conflit

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  Asmodeus Mogart le Lun 15 Jan 2018 - 10:10

Bon résumé.
Si d'autres joueurs/personnage ont quelque chose à rajouter n'hésitez pas.

Asmodeus Mogart

Messages : 6067
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  Odnis le Lun 15 Jan 2018 - 13:41

Confluencis à une vierge de fer destructrice de don, utilisé lors de la guerre contre les Diednes.

Les bandelettes de Judicium proviennent d'un enchantement, dont le symbole est le schema du placement des tours du Tribunal. (Celui qui les a placées est un adorateur du dieu noir)

Judicium nous a indiqué qu'il y avait un mage adorateur du dieu noir dans l'entourage d'Arthur. (je ne me souviens plus du nom ^^')

Carnamagos est un Ex-Tytalus.

Judicium est placé dans le coma.

Geirlaug ne veut rien entendre et veut absolument détruire les fées.

Les "moines rouges" et le Baron D'Ordébec vont prendre en tenaille les fées à Monverté.


Xzyl a envoyé un message à Ailin (à voir avec vous ce qu'on lui écrit)

Odnis

Messages : 3303
Date d'inscription : 25/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  Asmodeus Mogart le Lun 15 Jan 2018 - 13:51

Voici les points sur le coup de Iudicium. La marque du Dieu Noir (entre autres).

Asmodeus Mogart

Messages : 6067
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  Odnis le Lun 15 Jan 2018 - 14:01


Odnis

Messages : 3303
Date d'inscription : 25/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  Odnis le Lun 22 Jan 2018 - 17:13

Xzyl a envoyé deux messagers contenant le même court message à Blanche et à Ailin :


Baal et l'Eglise viennent aider Monverté.
Geirlaug reste sourde et veut détruire les fées.

Ces dernières se sont ralliées à la Reine Skuld.
Le roi de l'hiver va revenir.
Les Driades s'occuperont des murs de Monverté.

Les adorateurs du Dieu Noir chercheraient à détruire quelque chose qui révéle où se trouve le Dieu Noir.
Un proche d'Arthur est un des adorateurs.

Odnis

Messages : 3303
Date d'inscription : 25/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  giom le Lun 22 Jan 2018 - 18:20

Le message est inquiétant. Après avoir été impliqué dans la disparition d'une Maison, Ailin craint d'être impliqué dans la disparition d'un Royaume.
Tels les niveaux d'un Regio qui masquent les uns les autres, cette situation complexe empile les jeux politiques de nombreux protagonistes.

Ailin va utiliser sa vue véritable afin d'essayer de découvrir si un des proches d'Arthur pourrait ne pas être celui qu'il prétend.


PS : on peut répondre au message de Xzyl ou ce n'est que dans un sens ?

giom

Messages : 5600
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 39
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  Asmodeus Mogart le Mar 23 Jan 2018 - 15:53

on peut répondre au message de Xzyl ou ce n'est que dans un sens ?
Vous pouvez répondre aux messages de Xzyl bien sûr. Le message est arrivé par un Ibis du Nil.

Asmodeus Mogart

Messages : 6067
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  giom le Sam 27 Jan 2018 - 0:26

Infos de Jérôme et Proctor : Alamander (Tremere qui est Centurion de Cunfin) aurait quitté Cunfin avec ses troupes à la demande des Tremere de Aquilo (Alliance lige de Montverte, sur le rebord de la Scène).
Proctor a parlé à Celeres pour qu’il rappelle Alamander mais Celeres s’en fout royalement, il est dans ses recherches.



Asterione veut nous voir. Il indique que les Flambeaux se rassemblent.
Il propose son aide en échange du Bâton de Craneval


On contacte Florum. Alroy ex Flambeau, Centurion de l’alliance Florum nous répond.
Ils sont très occupés pour retrouver le contact avec certains êtres fées.
Prunelie est cachée derrière mais nous apercevons que Alroy regarde vers elle… donc Perkrax lui demande de se montrer.
Rhesus arrive également.
Aodren fait un état des lieux de ce qu’il en est.

Rhesus explique que Lloth et les araignées fées ont la faculté de tisser du Vim et donc d’isoler une personne ; l’empêcher de se téléporter ou d’accéder à une forme de magie.

Prunelie indique qu’il y a qu’une seule personne qui peut s’opposer à la Reine Skuld, c’est Candide. C’est Emahis qui le lui a appris. Emahis avait des relations avec Candide et travaillait souvent pour lui.
Candide n’est pas un être fée, affirme Prunelie.

La mère des monstres enfante des monstres
Nemesia : entité de la cour sombre de la forêt noire ; c’est elle qui empêche Durenmar de dialoguer avec nous

Prunelie indique ne pas avoir de relation avec Caitlin.

Emahis est à Rome.

Comment peuvent-ils nous aider ?
Ils peuvent affaiblir les pouvoirs de Lloth et la convoquer ; sur une courte durée.



Ogier nous rejoint.



On sort de Confluencis pour contacter Lapis Crudus.
Aodren s’endort pour les contacter.

Une menace diffuse… des yeux rouges. Candide apparaît.

Le roi de l’hiver affaiblit les dryades qui sont influencées par le Roi de l’Hiver. Le Roi de l’Hiver est « forcé » et non « contrôlé » par Carnamagos.
Candide veut la guerre. Il/elle veut la guerre pour que les fées soient sauvées, pour que les mages sortent de leur torpeur, pour que Montverte paye sa trahison et son alliance avec Anselme et les Croix de Feu.
Candide a un côté Ange déchu. Elle semble s’être convaincue d’avoir trébuché dans sa mission.
Elle en veut aux mages, plus précisément aux mages immortels. Ils n’ont pas agi. Puis ils n’ont pas été d’accord et ce sont entre-déchirés. Le Nécroscope, Merlin, etc.

Il/elle accepte de nous aider à accéder à Carnamagos.

Demain soir il sera au fait de sa puissance. Il y a des petits villages autour de Montverte. Dans chacun il y a un arbre à dryade. Toutes ces dryades vont faire converger leur puissance en un centre : Montverte. Alors ces murailles vont être détruites. Son Aegis aussi.

Pour le Calice de la Connaissance, elle nous indique une église à Cléguérec.
Cléguérec évoque des choses à Aodren. C’est là qu’il est né. Ailin aussi. Ulfius a un descendant qui y est né ou y a vécu.
Il/elle demande la mort d’Avopart à Ulfius. Ulfius lui répond qu’ils n’interviendront pas.

Blanche lui demande si Calébaïs lui parle.
Elle lui dit qu’elle lui répondra quand elle aura accepté de ne pas se restreindre à sa forme humaine. Elle accepte et se transforme en une forme noire. Une « déesse » noire.
Elle indique qu’elle a oublié. C’est le Nécroscope qui a effacé Calébaïs de la mémoire des hommes. « donc elle est humaine » lui répond Aodren… ce qui la trouble.


On débriefe à Proctor.
Valerian précise qu’il y a 2 possibilités : où on élimine Geilaug avec l’aide des Tytalus (en en payant le prix) ; ou avec les hoplites nous rentrons en force dans le château et l’arrêtons.

giom

Messages : 5600
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 39
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  Asmodeus Mogart le Lun 29 Jan 2018 - 14:55

Les Sentiments/impression/pensées de Candide.

La Première Phase correspond aux âges des civilisations primitives. Ainsi en ces temps reculés le surnaturel régnait en maitre sur les âmes et les esprits. Les rêves de l’humanité façonnèrent note monde. L’ensemble des populations usait de tours simples et de prières. Aux vertus magiques ou divines dans leur vie de tous les jours. Il y’avait de nombreuses créatures, nains, elfes, homme-bête comme les centaures, les hommes lions…
Les 4 royaumes étaient réellement imbriqués. Même si le coté le plus sombre, les arts les plus puissant nécessitait des sacrifices humains.
Pendant cette période, les Arts étaient pratiqués du plus petit paysan au plus puissant …

La seconde Phase ou période a débuté avec la victoire du Christianisme dans l’Empire Romain. Cette victoire et l’hégémonie de Rome a conduit au déclin de la Cour Féérique des Dieux Grecs. Petit à Petit les créatures magiques et Mythologique disparurent.
A cette Date, l’empereur Romain Théodose a décrété que la religion du Christ deviendrait la seul autorisée. Balayant du même coup les pratiques thaumaturgiques anciennes, totalement interdite à partir de ce moment. De Bretagne en Syrie en passant par l’Espagne, la gaule, la Lybie, et bien sûr l’Italie, on a commencé à pourchasser les anciens pouvoirs à condamner les sacrifices. Les Jeux olympiques dédiées aux dieux polythéistes de Grèce furent abolis ; les sanctuaires de la Pythie et des Sibylles murés, les temps détruits, rasés ou remplacés par des églises. Les druides et les devins tombèrent sous le coup d’interdiction définitives.

Bien sûr, il ne voulait pas remettre en cause les pouvoirs thaumaturgiques ou les croyances des anciennes divinités. Ce qui posait problème par rapport à cette nouvelle Religion bonne et humaniste c’était le caractère sanglant et barbare des traditions. Il souhaitait les faire disparaitre au nom du bien, de la Foi, et surtout de la civilisation. Un rejet des violences mystiques et religieuses ; un refus catégorique de continuer à égorger à tour de bras d’innocente victimes en offrande à des pouvoirs égoïstes.
Mais c’était se planter une épée dans le pied. La Force de l’Empire Romain reposait sur les Thaumaturges Mercuriens, et tombés petit à petit en disgrâce, l’empire se disloque sous les coups de boutoir des Barbares..

A la Chute de l’empire romain d’occident en 476 commence une troisième phase. Une cohabitation. Les Anciennes peuplades soumises s’emparent des provinces romaines. Elles ses convertissent au christianisme mais demeure particulièrement attachés aux rites sacrificiels et magiques de leur ancêtre. Ils n’imposent la religion du Dieu Unique qu’en apparence afin de profiter du pouvoir de l’église. Les Pratiquants d’Arts magiques ne sont plus pourchassés mais ils s’entredéchirent pour le reste des pouvoirs mercuriens. Peut-être était-ce la seule période où nous aurions pu orienter l’histoire dans un autre sens.
Les puissants s’entourent d’hommes des arts souterrains pour leur protection physique et spirituelle, tout en condamnant officiellement les vieilles pratiques afin de s’abreuver à la puissance de l’église et du divin. Ils pensaient flouer les chrétiens et, à l’échelle du temps de leur existence ils avaient sans doute raison. Pourtant cette manière de procédé sur le long termes a abouti à des résultats qu’ils n’avaient pas envisagés. Avec le passage des générations, le christianisme est, grâce à eux, parvenu a contraindre les anciens pouvoirs à demeurer dans la clandestinité. Ce qui lui a permis de s’enraciner et d’étouffer les anciens arts sans même à avoir user de violence.

L’église Profite même de la situation pour mener une politique d’oblitération redoutablement efficace. Elle fait interdire un certains nombres de pratiques archaïques et surtout récupère très intelligemment un grand nombre d’éléments des cultes anciens. L’église choisit les dates des grandes fêtes païennes pour leur surimposer ses propres célébrations. La date du 25 décembre correspond à la fois à la fête romaine de Sol Invictus, fête dédié à Apollon au moment du solstice d’hiver, à la fin des cérémonies saturnales en l’honneur de Saturne, au jour de la grande fête du Dieu Perse Mythra, et au début des célébrations germaniques de Jul durant lesquelles Odin parcoure le monde à la tête de ses armées pour chasser les démons.
L’église multiplie ce genre d’initiative. La toussaint pour supplanter les solennités dédiées à la déesse des enfers Morrighan, la St jean reprend les rites scandinaves des feux de l’été en l’honneur de Thor….
Fides suadenda, non impodenda (« la Foi vient par la persuasion, non par la Force »)
Le Divin ne cherche pas vraiment à nier les royaumes magiques ou féériques mais au travers de l’église cherche à affirmer sa volonté civilisatrice. L’église tente d’adoucir les mœurs en éliminant à chaque fois le côté sombre des célébrations, violence, libations outrancières ou orgiaques, sacrifice sanglant.
En fin de compte La religion chrétienne est parvenue en quelques centaines d’années à asphyxier les anciens cultes en se faisant admettre comme la norme et en fédérant pacifiquement la société autour d’un projet de moralisation généralisée auquel elle a réussi à faire collaborer les puissants.

La religion chrétienne est parvenue en quelques centaines d’années à asphyxier les anciens cultes en se faisant admettre comme la norme et en fédérant pacifiquement la société autour d’un projet de moralisation généralisée auquel elle a réussi à faire collaborer les puissants.
Au début du VIII siècle, terminée l’indulgence, Le Divin, l’Eglise commence une un véritable combat contre les vieilles traditions. Cependant elle laisse cela au pouvoir civil.
La quatrième phase est déclenchée par la Fondation de L’ordre d’Hermès et le Serment de L’ordre. Elle met tous les détenteurs du don sous la coupe de l’Ordre qui au travers du Serment se tient en dehors des affaires des vulgaires. Les seuls à être suffisamment organiser impose une neutralité absolue à leur membre. C’est une réaction à l’Edit de Charlemagne lors de son intronisation qui ordonne par décret à ses comtes en 766 d’arrêter et de lui livrer tous les druwides, les nécromantii, les oniromancii et les hydromantii.
Si les fées et autres manifestation de la Féérie sont pourchassée, les Mages et la Magye dans l’Ombre restent ignorer du pouvoir de L’église. A une exception près……

La cinquième phase vient de commencer. Avec la nomination d’Enselme comme Légat du Pape, Grand expurgateur et Maitre des Chevalier Croix de Feu.


Asmodeus Mogart

Messages : 6067
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  Asmodeus Mogart le Lun 29 Jan 2018 - 15:04

Lorsque Candide vous a communiqué tout cela, c'est venu d'un seul coup.
Comme si vous pouviez accédé maintenant à une connaissance que vous aviez au fond de vous.

Asmodeus Mogart

Messages : 6067
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  giom le Lun 29 Jan 2018 - 17:51

Asmodeus Mogart a écrit:Lorsque Candide vous a communiqué tout cela, c'est venu d'un seul coup.
Comme si vous pouviez accédé maintenant à une connaissance que vous aviez au fond de vous.

Seuls les personnages présents ont acquis cette connaissance, j'imagine ? D'ailleurs, qui était présent ? Aodren, Ulfius, Perkrax et Blanche ? Amalrik aussi ?
Au sortir de cet échange, sur le chemin du retour, nous racontons tout ça à Xzyl... s'il est bien avec nous.

Avant d'aller se coucher qq heures car la journée de demain sera longue !

giom

Messages : 5600
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 39
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  Odnis le Jeu 1 Fév 2018 - 14:24

Confluencis peut-il nous fournir du materiel? Comme des petits objets magiques contre le froid/chaud, des batonnets de teleportation, des objets qui peuvent produire de la lumière?

Odnis

Messages : 3303
Date d'inscription : 25/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1195 : Avant le Conflit

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum