Le récit de Tibors

Aller en bas

Le récit de Tibors

Message  giom le Mer 7 Mar 2018 - 20:37

Après l’intensité des combats, nos héros se retrouvent au calme.
L’agitation terminée, les personnages peuvent constater que Tibors est très amaigri, les traits tirés et un brun mélancolique.
Il vous explique comment il est arrivé sur place de façon si opportune… après plus d’un an d’absence.

Tibors est partie dans une quête folle : retrouver et sauver Gaïa. Une quête folle à laquelle il a embarqué ses hommes, ainsi que la lépreuse et son jeune écuyer, Geoffrey.
La neige, le froid, l’hiver sans fin du nord. Sa foi en sa quête a été mise à mal. La foi de ses hommes envers lui aussi. Pourtant, ils l’ont suivi, lui ont gardé sa confiance. Souvent, Tibors et son fidèle Bernard de Meaux se sont sentis épiés. Mais sans apercevoir aucune présence. Et pour autant, combien de fois ont-ils trouvés un point d’eau quand ils étaient assoiffés ? Une grotte quand ils étaient assaillis par une tempête de neige ?

Leurs pas les ont menés en Scandia, plus particulièrement dans le village de Borre.
Puis ils se sont enfoncés dans les terres de plus en plus au Nord. Vers le froid, le très grand froid.
C’est dans ces hautes-terres, gelées que Tibors a retrouvé la piste du Géant. Amalrik le barde, Amalrik le Jotün à la Hache.Amalrik dont les scaldes commencent à louer la geste. Le Jotün qui s'est sacrifié car un homme avait refusé de suivre son Destin en violant son Mannhelgr. L'homme qui a réchauffé le cœur de la reine des Glaces ou l'homme qui est allé au cœur des Glaces.
Tibors regarde Amalrik qui tient son bras en lambeaux et lui indique qu’il n’est pas bien sûr de ce qu’il a compris. Les traductions sont complexes.

Jusqu’au bout la fidélité de ses hommes s’est montrée infaillible. Jusqu’au bout. Et pourtant c’est là que les premiers drames sont arrivés. Les hommes de Tibors sont morts l’un après l’autre. Flavien fut le premier, tombé contre des démons. Maurin englouti par un éboulement. Gaëtan broyé lors d’un affrontement contre des géants. Jehan tombé dans une crevasse, alors qu’il ouvrait la voie. Et puis Bernard de Meaux, mort en protégeant le jeune écuyer contre un démon des glaces.
Le monologue de Tibors est comme une litanie, comme s’il expiait ses pêchers en listant un à un ses pertes.

giom

Messages : 5600
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 39
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le récit de Tibors

Message  giom le Mer 7 Mar 2018 - 20:37

Puis son récit s’intensifie, comme si Tibors le revivait.
Et enfin, le Palais de la Reine des Neiges qui se détache au fond d'un Fjord.
Au pied du château les traces du passage d’une immense armée. Une armée qui a levé le camp…
Childeric, Lothaire, le jeune Geoffroy, la servante et Tibors, seuls survivants, parviennent à pénétrer à l’intérieur.
Ils descendent au cœur de la citadelle. Jusque dans une immense caverne. Le froid les ronge jusqu'à l'âme.
Au cœur de cette caverne, au centre d'un cercle mystique, juste enveloppée par la mélopée des voix des prêtresses se tient Gaia.
Gaia… !
La caverne est immense. Le froid glacial.
Au centre un cercle mystique ou se tient Gaïa en transe. Au bord du cercle, il y'a une douzaine de chanteuses/prêtresses.
La mélopée résonne entre les murs.
Le cœur de Gaïa est le lien avec la pulsation provient d'un portail qui s'ouvre directement sur un autre plan, peut-être le Jötunheimr, le plan des géants de Givre et du froid.
Tibors hurle alors son amour à Gaïa… hurle, hurle !
L'image de Gaïa mourante se tord. Comme fondue !

Tibors se tait, le souffle court.

giom

Messages : 5600
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 39
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le récit de Tibors

Message  giom le Mer 7 Mar 2018 - 20:48

Tibors reprend son souffle. Il indique ne plus se souvenir exactement de ce qui s’est passé. Quelques bribes seulement.
Lothaire a décoché une flèche. Dans le cœur de Gaïa.
De ce que Tibors comprend des récits que vous lui avez fait c’est cette flèche qui a « tué » Gaïa et a aussi affaibli le Roi de l’Hiver lorsque Geirlaud l’a affronté.
Le passage vers le royaume de l'hiver a été rompu par la mort de Gaïa. Le Roi a été touché en plein cœur.
Lothaire a alors levé la main, le froid s’est transformé en soleil.
Lothaire a pris Gaïa. Childeric et Lothaire ont fait passer tout le monde par la brèche nimbée de Soleil. A travers un froid extrême.
Tous ont surgi de l'Arbre...................... dans l’Alliance.

Gaïa y est encore, dans son tombeau de glace. Seul le Roi de l’Eté pourra la sauver.

Tibors, dans un très piètre état est resté alité plusieurs jours. Quand il s’est réveillé, Childéric et Lothaire étaient partis. Tibors les a suivi… et les a rejoint la veille au soir, juste avant le combat.

giom

Messages : 5600
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 39
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le récit de Tibors

Message  giom le Mer 7 Mar 2018 - 20:52

Ah et pour terminer, Tibors vous indique que Lothaire est le Fils du Soleil, le fils du Roi de l’été, enchâssé dans l’Arbre de l’Alliance. Et que Childeric est le Chevalier Noir.
Il faut absolument libérer le Roi de l’été, pour sauver Gaïa.
Sinon tout ceci aura été vain !

giom

Messages : 5600
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 39
Localisation : Vertou plage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le récit de Tibors

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum